15 décembre 2006

Menya Sons

Menya Sons

Menya et son studio sons

« Le développement par la communication »

Dans la mesure où elles peuvent porter des messages sur un territoire immense et où elles s’intègrent à la culture orale, les radios constituent le principal support de communication en Afrique.

Le Burundi est privilégier car les radios locales couvrent la totalité du territoire national et la plupart des familles possèdent des récepteurs. Des messages audio diffusés par radio peuvent donc toucher tous les publics quel que soit l’endroit où ils vivent et quels que soient leur âge, leur sexe, leur niveau social et leur niveau d’instruction.

Menya Media étant spécialisée dans le développement par la communication, elle se devait de se doter d’instruments adaptés aux réalités du pays et indispensables à la réalisation de son objet à savoir un studio d’enregistrements musique, un studio images et un studio radio, tous les trois équipés de matériel professionnel numérique.

« Menya Media Studio »

Installé en mars 2002 avec un petit financement de la coopération belge dans le cadre du microprojet « Musique contre SIDA » *lien Menya sida*, le studio Menya Media a été le tout premier studio d’enregistrement professionnel numérique installé au Burundi.

Son caractère innovateur et la qualité de son responsable ont permis d’atteindre tous les objectifs fixés en 2002 et de les dépasser largement.

C’est ainsi que le devenu célèbre « Menya Media Studio » connu dans toute la sous région a permis d’atteindre les résultats suivants : création d’une entité entièrement autofinancée, création d’emplois permanents, création de tout un volet « promotion des artistes et de la culture », multiplication des actions de développement et, surtout, développement de l’association elle-même … (voir détails plus loin).

Mais le studio a surtout contribué très activement au développement de toute la vie artistique et culturelle du Burundi.

En lançant des artistes, en leur donnant les outils nécessaires à leurs créations, en promouvant systématiquement les éléments de la culture burundaise et en permettant sa diffusion au niveau local et international, le studio Menya Media a permis une réelle explosion  artistique avec multiplication des créations, apparition d’une musique moderne intégrant la musique traditionnelle et montée de nombreux nouveaux groupes et artistes.*lien Menya culture*

Cliquez ici et découvrez les productions du studio Menya Media *lien Menya Music*

Un studio ouvert à tous

Les studios Menya Media et leur personnel sont ouvert en permanence :

-          Aux artistes de tous les horizons désireux d’enregistrer leurs œuvres qu’ils aient ou non besoin d’un appui technique, artistique et promotionnel et quels que soient leurs moyens financiers.

-          A toutes les associations, ONG  et organismes de la place désireux de réaliser des spots, sketches, disques, clips, films, génériques, chansons, concerts, émissions radio  et autres  comme support à leurs campagnes de sensibilisation, à leurs séminaires, à leurs ateliers  de formation ou à la mise en valeur de leurs actions de terrain. 

-          Aux privés désireux de réaliser des spots et actions de promotion.

-          A vous tous qui désirez soutenir des artistes  et la diffusion de messages de paix, de santé ou d’amour.*lien aider un artiste * 

Le matériel :

- Le Studio est constitué d’ordinateurs avec des logiciels professionnels et des équipements (clavier midi, cartes sons, table mixage, micro de studio …) permettant des enregistrements numériques de très haute qualité et la réalisation d’enregistrements musicaux offrant aux artistes des possibilités illimitées.   

- Le tout est installé dans un bâtiment spécialement adapté avec une salle insonorisée et situé dans les infrastructures du Cercle nautique de Bujumbura.

-          - Matériel annexe : le studio possède également des instruments de musique et du matériel de sono mis à la disposition des artistes pour les enregistrements, les répétitions  et des concerts (guitares, claviers, batterie, amplis, tables de mixage, micros, …).

Le personnel :

-          Le responsable du studio est un musicien professionnel, compositeur et arrangeur formé depuis 2002 aux techniques de prise de son, d’enregistrement, de mixage et de masterising et en contact permanent avec des ingénieurs du son et des musiciens ayant une expérience internationale. Il est le compositeur de toutes les chansons du groupe Kawa’s, il a composé et arrangé de très nombreux morceaux pour des jeunes artistes, morceaux qui sont devenus de vrais succès, il est le leader de différents groupes et il a réalisé quatre albums complets mélangeant la musique traditionnelle aux musiques modernes et au jazz. 

-          Le personnel de Menya Media a été formé aux techniques de communication et à l’écoute et à l’étude des publics cibles et a donc une expérience importante dans la conception et l’élaboration de messages adaptés à différents publics.

-          - Le personnel de Menya Media a également une expérience et a reçu des formations en conception et réalisation d’émissions pour les radios.

-         

736 morceaux enregistrés   

Le studio sons a permis d’atteindre les résultats suivants :

-1- Résultats économiques : le studio  est actuellement entièrement autofinancé grâce aux contributions des artistes qui viennent y enregistrer leurs œuvres, grâce aux contributions de certaines ONG qui y viennent faire concevoir et enregistrer leurs spots de sensibilisation, grâce au Centre Culturel Français qui y envoie les artistes qu’il veut promouvoir,  grâce à différentes radios qui y font réaliser leurs génériques et grâce à des  entreprises qui lui confient   la réalisation de publicités radio.

Ces entrées ont  permis à Menya Media de créer quatre emplois permanents et de créer de très nombreux emplois temporaires (financement des répétitions du groupe Kawa’s, personnel employé à l’organisation des concerts, emplois donnés à des musiciens, des artistes, …). Des investissements ont également pu être faits dans du matériel et des instruments de musique et des artistes ont pu être produits et lancés (voir plus bas).

Les entrées provenant des privées permettent également au studio de pratiquer des tarifs tout à fait abordables pour les artistes locaux généralement fort démunis ou même d’entièrement financer leurs enregistrements.

-2- Impact international :

avec les fonds récoltés par le studio,  Menya Media a envoyé son Directeur Artistique assister, à dar es Salaam, au festival organisé par les jeunesses musicales internationales afin d’étudier les possibilités de faire participer des groupes burundais à des activités internationales. De nombreux échanges ont eu lieu et, lors des discussions tenues avec les représentants des studios d’enregistrement des cinq pays représentés lors de ce festival, un vif intérêt a été porté au studio de Bujumbura qui est le seul de la région a être entièrement autofinancé principalement grâce à ses actions dans le domaine du développement. 

Autres missions financées grâce au studio : envoi de la représentante adjointe au Mozambique pour assister à un séminaire sur la place de la femme et pour faire la promotion de la musique burundaise et envoi du responsable studio au Cameroun pour assister à un séminaire sur la gestion des entreprises culturelles. Une artiste a également pu effectuer plusieurs voyage de promotion au Rwanda avec le soutien de Menya Media.

-3- Actions de développement : Le studio a permis à Menya Media de diversifier ses actions dans le développement en lui permettant de réaliser et de diffuser des messages de sensibilisation sur des sujets comme la santé, la démocratie, la réconciliation, la torture, la paix  et autres seule ou en collaboration avec PSI, MSF, ASF, CNR et autres ONG de la place … .

Il a également permis à l’association de se faire connaître tant au niveau des acteurs du développement que des autorités locales et de la population burundaise toute entière. Menya Media a ainsi acquis une réputation d’association fiable, dynamique et innovatrice qui lui a permis d’obtenir le financements d’autres projets et de se développer. 

-4- Développement de la vie artistique : Toujours grâce au studio, Menya media a pu développer tout un volet de « promotion des artistes et de la culture burundaise *lien Menya culture*. C’est ainsi qu’une trentaine de jeunes artistes burundais, découverts par l’association, ont pu enregistrer une de leurs chansons dans le studio aux frais de Menya Media et avec l’aide d’un musicien professionnel pour la composition et les arrangements. Ces chansons ont été largement diffusées dans le pays avec un succès considérable.

Menya Media soutien également certains de ces artistes  en les aidant à se produire sur scènes à l’occasion de festivals ou à l’occasion des concerts qu’elle organise.

Des artistes découverts et lancés par l’association ont d’ailleurs commencé une carrière internationale et le studio envoie régulièrement des compositions pour participer à des concours internationaux comme ceux de Radio France International.

Le studio étant ouvert à tous à des tarifs adaptés, il a permis à une vingtaine d’artistes burundais mais aussi congolais et rwandais d’enregistrer leurs œuvres avec une qualité professionnelle exportable.

Entre mars 2002 et juillet 2006 le studio a réalisé 19 CD complets et a enregistré 736 compositions originales.

-5- Participation au développement économique : En plus d’avoir créé des emplois, le studio Menya Media a fait des émules et cinq nouveaux studios ont fait leur apparition à Bujumbura depuis 2002.

Beaucoup des artistes promus par Menya Media ont trouvé des emplois et sont contactés pour participer à des activités culturelles.

Les productions de CD et les concerts ont également développé un réel marché de  la musique à Bujumbura.

-6- Participation au développement culturel : Une des retombées les plus importantes de l’action du studio est qu’alors qu’avant 2002 il était très rare d’entendre des artistes burundais sur les ondes radio, on constate qu’actuellement la musique burundaise est en pleine expansion et est présente partout, sur les radios, à la télévision et  dans les discothèques. IL est même possible de trouver des enregistrements réalisés par Menya Media diffusés de façon informelle en Europe.

On constate également t que de plus en plus d’artiste osent revendiquer leur culture et osent enfin intégrer des éléments de la musique typiquement burundaise dans des compositions modernes, comme l’association l’a fait depuis 2002 avec les premiers morceaux de rap intégrant des mélodies « inhanga ».

Il semble qu’un morceau comme « Nibara-nibara » ou « Ingo cha » *lien Menya sida* aient ouvert la porte à la création de groupes revendicateurs osant aborder des sujets de société graves dans leurs chansons et osant utiliser un langage direct.

De plus, pour répondre à la demande, Menya Media a installé sur fonds propres un studio images qui permet de réaliser des pochettes de disques et qui lui a permis de réaliser différents clips de promotion musicaux régulièrement diffusés sur la télévision nationale et distribués à différents producteurs internationaux.

Le fait d’avoir confié le studio à un artiste très talentueux comme Jérémie Hakeshimana et de lui permettre d’utiliser le matériel à volonté pour ses propres créations  a fait du studio un réel laboratoire musical. Ce laboratoire a d’une part permis à Jérémie Hakeshimana d’évoluer considérablement dans sa musique jusqu’à y intégrer le jazz et les musiques traditionnelles en l’espace de quatre CD mais aussi de l’aider dans ses recherches sur les musiques burundaises qu’il intègre systématiquement dans toutes ses compositions et productions.

Une bibliothèque numérique des sons traditionnels a été également constituée et a déjà été sollicitée par des artistes burundais oeuvrant au Canada et en Europe.

Les perspectives

Au regard de ces résultats, outre le maintien et le renforcement des actions actuelles, Menya Media est en droit d’envisager un développement et une intensification de ses activités.

Dans le cadre de son volet « promotion des artistes et de la culture »  Menya Media recherche donc des financements et envisage d’entreprendre les actions suivantes:

- Organisation d’une journée portes ouvertes pour diffuser les résultats et les possibilités de l’association avec organisation d’un concert.

- Création d’un site internet pour diffuser les créations artistiques burundaises dans le monde entier.

- Créer une radio locale également pour la diffusion des œuvres des artistes et la promotion de la culture.

- Renouvellement et mise à jour du matériel du studio.

- Installation d’une structure multisectorielle apte à produire, promouvoir et encadrer des artistes.

- Perfectionnement du personnel du studio aux techniques professionnelles de prise de son et montage et formation d’artistes aux techniques de chant.

- Réalisation  d’un projet de sauvegarde et de diffusion du patrimoine musical burundais. 

- Promotion d’artistes en les faisant participer à des festivals internationaux.

- Création d’une école de musiques.

- …

Nos actions vous intéressent ? Vous cherchez un appui pour la réalisation de spots, clips, chansons … Vous désirez diversifier et professionnaliser vos supports de communication ? Vous voulez travailler avec nous ? n’hésitez pas à nous contacter !

Lien page contacts ou menyamedia@yahoo.fr

retour accueil

Posté par menyamedia à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Menya Sons

Nouveau commentaire